secteur andouillettes en Chine

Etude sectorielle des andouillettes en Chine

  • NORMES ET REGLEMENTATIONS :

Les conditions d'accès :

- Baisse progressive des droits de douanes

- Mise en place de quotas d'importation

- Respect des normes internationales en matière sanitaire

- Un certificat attestant des bonnes conditions sanitaires des produits et du respect de la règlementation en vigueur est exigé. Celui-ci doit être signé avant son envoi en Chine par les autorités françaises.

- Réouverture du marché pour les importations et les exportations des porcins suite aux négociations de mai 2002.

- Un protocole pour les viandes fraîches et produits crus est entré en application en 2006.

Les importations de conserves et autres produits contenant des boyaux ou encore des estomacs traités (salés) ne sont pas mentionnées dans ce protocole.

 

Etiquetage : Aucun étiquetage spécifique n'est exigé à l'entrée en Chine pour l'envoie d'échantillons. Toutefois, les mentions « A destination des douanes » doivent être inscrites sur les différents produits. Des échantillon(s) gratuit(s) non destiné(s) à la vente sont devenus quasiment obligatoires sur chacun des exemplaires du produit.

 

Pour l'exportation de produits agroalimentaires en Chine :

L'étiquetage des produits agro-alimentaires importés est réglementé par 3 normes et un très récent règlement :

- La norme GB 7718-2004: "General standard for the labelling of prepackaged foods" (version anglaise disponible),

- La norme GB 13432-2004: "General standard for the labelling of prepackaged foods for special dietary uses"

- La norme GB 10344-2005: "General standard for the labelling of prepackaged alcoholic beverages" (version chinoise uniquement),

- le règlement sur l'étiquetage des informations nutritionnelles publié par le Ministère de la Santé du 11 janvier 2008.

 

  • La distribution :

- Pour les échantillons : il n'est pas obligatoire mais fortement recommandé d'avoir un certificat d'origine auprès du réseau des CCI (Chambre de commerce et d'industrie).

- Un certificat sanitaire ou phytosanitaire et d'une facture commerciale affichant la valeur des produits.

- Les exportations agro-alimentaires françaises vers la Chine ont atteint 480 millions d'euros en 2007, + 86 % par rapport à 2006. Le solde commercial de la balance agro-alimentaire de la France avec la Chine est excédentaire à hauteur de 69 millions d'euros (source : douanes françaises/Ubifrance).

 

Les circuits de distribution sont principalement des supermarchés et hypermarchés.

On y trouve Wal Mart ou encore Carrefour et Metro.

Multiplication du nombre des épiceries et des magasins de proximité.

Diversification des produits importés.

On trouve de nombreux importateurs et distributeurs chinois pour les viandes de porc préparées ainsi que pour les spécialités à base de viande de porc.

La France est aujourd'hui le 9ème fournisseur de la Chine pour les produits alimentaires en 2007, avec 2.66% de part de marché.

 

Voici la liste des distributeurs, importateurs et restaurants gastronomiques à Shanghai :

(disponible sur demande, inscivez vous sur la zone membre)

 

  • La demande :

Les consommateurs chinois susceptibles d'acheter des produits agro-alimentaires importés sont essentiellement situés dans les trois grands pôles du développement chinois, c'est-à-dire, Shanghai, Pékin et Canton-Shenzhen.

Les chinois qui gagnent plus de 1000 euros par mois (surtout les chinois d'outre mer et les expatriés) se rendent dans les restaurants gastronomiques et les boutiques gourmets.

Le risque sectoriel n'est pas disponible pour l'agroalimentaire mais pour la grande distribution. Ce risque s'élève aujourd'hui à A- ce qui exprime une expérience de paiement satisfaisante, caractérisé par des entreprises à la situation financière robuste et un environnement économique sectoriel favorable. Nous savons cependant que les produits alimentaires français connaissent en Chine un succès croissant. Les exportations ont cru de près de 30% entre 2005 et 2006.

 

En conclusion, il serait intéressant pour le groupe X d'exporter ses produits en Chine grâce aux nombreuses opportunités qui s'offrent sur le marché chinois. De nombreux importateurs, exportateurs et fournisseurs sont présents en Chine, ainsi que plusieurs points de vente pour la distribution des produits. Cependant il est difficile de trouver ces agents dans la ville de Shanghai. Enfin, les consommateurs chinois disposant d'un pouvoir d'achat plus élevé et susceptibles d'acheter des produits agro-alimentaire sont principalement situés autour de Shanghai.

 

 

Etude sectorielle réalisée par un étidiant en BTS Commerce International 1ère année. 2008-2009

 

A propos du site Rubriques Partenaires
Copyright Ecoles de commerce Saint Bonnet Web
L'Auteur Partir en stage à l'étranger Nettoyage Lyon
Contact Les études de marché Arborea
Zone membre Le BTS CI Acheter un lien sur le site

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×