Etude sectorielle : La sacherie en polymère d’éthylène en Espagne

A / L’offre

 

1) La production

• Production nationale :

Les fabricants espagnols sont :

 

BACAICOA INDUSTRIAS PLÁSTICAS, S.A.

FIBOPAL S.C.A.

FREIP, S.A.

INPLANOR, SOCIEDAD COOPERATIVA GALEGA

INVERSIONES PLASTICAS TPM

LEMAPLAS, S.A.

PAPELES EL CARMEN, S.A.

PLASBEL PLASTICOS, S.A.

PLASTICOS ROMERO,S.A.

PLASTICOS TINERFE,S.A.

PLAYDESA

RKW ITER, SAU

SPHERE GROUP SPAIN,S.L.

TRANSFORMADOS PLASTICOS EUROPA, S.A.

 

L’Espagne est le leader européen dans la fabrication de sacs plastiques (mais pas de sacs poubelle). (cf. annexes 28, 29)

 

• Importations espagnoles :

 

En valeur : 8 443 595 euros dont 7 445 000 pour la France, soit 88,17%.

En quantité : 4 379 224 kilogrammes dont 3 354 000 pour la France, soit 76,59%.

 

On peut expliquer cette très forte présence française car les sacs poubelle s’achètent surtout en grande surface, et ce type de distribution est dominé par la France en Espagne, avec notamment des enseignes comme Carrefour ou Alcampo (Auchan), les centrales sont alors françaises même lorsque la fabrication ne l’est pas. (cf. annexes 26, 27)

 

2) Les modes d’accès / la distribution

 

Tout comme en France, les grandes enseignes de distributions achètent aux fabricants pour ensuite vendre la marchandise aux consommateurs. Les enseignes telles que El Corte Inglés Eroski, Carrefour, Alcampo (Auchan) peuvent donc être d’éventuels importateurs. Il n’y a pas cependant un canal court à chaque fois, des entreprises telles que Koex S.L Distribucion achètent leurs marchandises à l’étranger pour ensuite les vendre aux grandes enseignes mais aussi aux magasins traditionnels, tels que les épiceries. (cf. annexe 31)

 

3) La réglementation

 

Pour ce qui est de l’exportation vers l’Espagne des sacs plastiques en polyéthylène, il n’existe pas de contraintes particulières, le pays étant membre de l’union européenne, il n’y a donc ni taxes ni contraintes douanières. Le taux de TVA normal en Espagne est de 16%. (cf. annexe 32)

 

B/ La demande

 

1) Informations quantitatives

Le sac poubelle est un produit consommé dans presque tous les foyers, puisque tous les foyers produisent des ordures, en 2006, on comptait en Espagne 14 376 884 foyers pour 44 708 964 habitants. La population en 2008 étant de 45 451 628 habitants, on peut évaluer le nombre de foyer à 14 615 782. Ce qui présente un fort potentiel commercial. (cf. annexe 36)

 

2) Informations qualitatives

Le sac poubelle est un bien de consommation courante qui s’achète sans réflexion importante, c’est un achat de routine qui touche toute la population. En Espagne, comme en France on l’acheter en même temps que d’autres produits, au moment des courses. Les grandes et moyennes surfaces sont donc le lieu privilégié de vente, sans oublier les magasins de proximités tels que les épiceries. Il n’y a pas de saison propice à la vente.

 

 

C / Les éléments règlementaires utiles

 

1) Les produits

Le sac poubelle en polyéthylène est un bien de consommation courante, mais il est pourtant l’objet de plusieurs brevets que l’on trouve sur le site de l’INPI. Il faut ainsi veiller à ne pas produire de contrefaçon avant de se lancer sur le marché. (cf. annexe 37)

 

2) Les contraintes douanières

Il n’y a pas de contrainte douanière particulière car l’Espagne appartient à l’Union Européenne et le sac poubelle est un produit de grande consommation qui peut donc circuler librement de la France vers l’Espagne.

 

D/ Prise en compte des risques sectoriels

En Europe occidentale, la compagnie d’assurance Coface donne une note de B+ au secteur de la grande distribution, ce qui indique un risque sectoriel relativement important, la chute de la consommation due à la crise pèse lourdement sur le secteur de la grande distribution, ce qui concerne donc notre produit.

De plus, le gouvernement espagnol a décidé de réduire de 50% en 2010 les sacs plastiques donnés dans les magasins, ce qui est un coup à l’industrie du polyéthylène, les fabricants risquent donc de se réorienter vers la fabrication des sacs poubelle. A plus long terme, les sacs poubelle peuvent eux aussi être touchés et remplacés par des sacs biodégradables fabriqués à partir de fécule de pomme de terre. (cf. annexes 33, 34, 35)

 

Transition

Le travail précédent a révélé des caractéristiques du marché espagnol qui peuvent être intéressantes pour Barbier telles que sa facilité d’accès. Nous avons découvert un pays ouvert sur l’Europe et proche de la France, géographiquement mais aussi dans leurs relations commerciales car la France est le deuxième pays qui exporte vers l’Espagne, et le premier dans ce secteur. Cependant, des difficultés peuvent être rencontrées notamment du fait la crise économique. Nous allons donc maintenant étudier à travers le diagnostic externe, les opportunités et les menaces du marché, et à travers le diagnostic interne, les forces et les faiblesses de l’entreprise Barbier, afin de réfléchir à une éventuelle implantation en Espagne.

 

Voir la suite et fin de l'étude

A propos du site Rubriques Partenaires
Copyright Ecoles de commerce Saint Bonnet Web
L'Auteur Partir en stage à l'étranger Nettoyage Lyon
Contact Les études de marché Arborea
Zone membre Le BTS CI Acheter un lien sur le site

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×