Etude pays Espagne

A / L’accessibilité du marché

1) Facteurs physiques et géographiques

• Géographie

- Emplacement géographique : L’Espagne se situe au sud-ouest de l’Europe, encadrée par le golfe de Gascogne, l’océan Atlantique Nord, la mer Méditerranée, et la chaîne de montagne des Pyrénées (sud-ouest de la France). Le centre de la péninsule est occupé par un haut plateau aux rebords montagneux.

- Superficie : 505 990 km².

- Capitale : Madrid

- Climat : tempéré ; étés clairs et chauds dans l’intérieur, plus modéré et nuageux vers la côte ; hivers nuageux et froids dans l’intérieur, partiellement nuageux et frais vers la côte.

- Ressources naturelles : charbon, lignite, minerai de fer, cuivre, fil, zinc, uranium, tungstène, mercure, pyrites, magnésite, fluorine, gypse, sépiolite, kaolin, potasse, hydro-électricité, terres arables. (cf. annexes 8, 9, 10, 21)

• Transport - Aéroports : 157

- Routes et Autoroutes : 666 292 kilomètres

- Chemins de fer : 14 873 kilomètres

- Pipelines : gaz 7.962 kilomètres ; huile 622 kilomètres ; produits de raffinage 3.447 kilomètres (cf. annexe 22)

 

2) Facteurs économiques

• La croissance de la production - PIB (2008) : 1 402 milliards d’euros. C’est le 13ème PIB le plus important au niveau mondial.

Le PIB Français est deux fois plus élevé 2 133 milliards d’euros

- PIB / habitants (2008) : 22 182,6 €

- PNB (2008) : 979 milliards 20 millions d’euros . C’est le 9ème PNB au nivaux mondial, la France est 5ème.

- PNB / habitants (2008) : 15 286 €. C’est le 44ème PIB /habitants au niveaux mondial, la France est 33ème.

- IDE (Investissements Directs à l’Etranger) : 55,485 milliards de $.

- Taux de croissance : 1,4% (en 2008) et 1,0 % (en 2009). (cf. annexes 12, 13, 14, 15, 16, 21)

 

• Taux de chômage :

taux chomage espagne

Les prévisions sont pessimistes avec plus de 20% de la population active pour le premier semestre 2010. C’est le plus fort taux de chômage d’Europe Occidentale. (cf. annexe 12)

 

• Le taux d’inflation : - Taux d’inflation : 2,8 % (en 2007) et 4,1% en 2008.

- Taux d’intérêt : 3,88 % (en 2007). (cf. annexes 12, 13)

 

• Dette publique : 40,7% du PIB (est. 2008). (cf. annexe 21)

• La monnaie : - Monnaie nationale : l’euro.

- Le taux de change : 1 € = 1,44 $ (décembre 2009)

- Régime des changes : flottement indépendant. (cf. annexe 12)

L’Espagne applique une politique monétaire commune avec les autres pays de l’union européenne.

 

• Les échanges extérieurs : - Valeur des exportations en 2008 : 285,9 milliards de $

- Valeur des importations en 2008 : 415,5 milliards de $.

- Le taux de couverture en 2008 : 68,8% - Le taux de pénétration en 2008 : 29,6% - Le taux d’ouverture en 2008 : 25% - Balance des paiements : -145,275 (en milliards de $, en 2007). - Balance commerciale en 2008 : -129,6 milliards de $.

- Part des produits français dans les importations du pays : 2ème partenaire dans les importations, 11,1%. (cf. annexes 3, 21)

 

• Le niveau de développement :

IDH de l’Espagne : 0,955. Cet indice comprend l’espérance de vie à la naissance, le niveau d’instruction (durée moyenne de scolarisation + le taux d’alphabétisation), et le PIB réel par habitant calculé en parité de pouvoir d’achat.

IDH français : 0 ,961. La France est huitième alors que l’Espagne est quinzième. (cf. annexes 13, 21)

 

• Part des principaux secteurs d’activité dans le PIB:

secteurs economiques espagne

 

 

- Secteur Primaire : 3,4%. L'agriculture contribue à environ 3% du PIB espagnol (production de blé, de la betterave à sucre, de l'orge, des tomates, des olives, des agrumes, du raisin et du liège). Il est le plus grand producteur mondial d'huile d'olive et le troisième producteur mondial de vin. C'est le plus grand producteur de citrons, d'oranges et de fraises. L'Espagne a des ressources minérales limitées.

- Secteur Secondaire : 29%. L'industrie manufacturière est dominée par le textile, la préparation industrielle des aliments, le fer et l'acier, les machines et l'ingénierie navale.

- Secteur Tertiaire : 67,6%. Le tourisme représente la plus grande source de revenus de l'Espagne qui est devenue la deuxième destination touristique du monde stimulant ainsi l'exportation des marchandises et des services. (cf. annexe 21)

3) Facteurs politiques

• Régime politique de l’Espagne

Le régime politique de l’Espagne est une monarchie constitutionnelle, c’est un régime parlementaire. L’Espagne est membre de l’Union Européenne depuis 1986.

- Fête Nationale : 12 Octobre.

- Roi : Roi Juan Carlos Ier de Bourbon (depuis le 22 Novembre 1975).

- Premier Ministre : José Luis Rodríguez Zapatero (depuis le 17 Avril 2004).

- Constitution du 29 Décembre 1978 : Le monarque n’a qu’une autorité symbolique. Le pouvoir exécutif est détenu par le premier ministre, issu de la majorité parlementaire et responsable devant les députés.

Chambre basse (Cortes) : 350 élus pour 4 ans au suffrage universel.

Sénat : 264 membres, avec un mandat de 4 ans, dont 208 sont élus au suffrage universel et 49 sont désignés par les communautés autonomes.

- Obstacles tarifaires : Au sein d’un marché commun, les normes et règlementations internes sont harmonisées. L’Union est économique et monétaire (marché commun et monnaie unique). (cf. annexe 12)

 

4) Facteurs culturels

• Les langues : Le castillan est la langue principale (74%). Le catalan (17%), le galicien (7%), et le basque (2%) sont officiels régionalement.

• L’histoire : Les romains arrivent en 218 av J-C, les wisigoths au début du Vème siècle, les Berbères en 711, puis la péninsule est reconquise (fin de la reconquista en 1492), c’est le début du règne des Habsbourgs puis des Bourbons en 1700. En 1808, Napoléon annexe l’Espagne, en 1936 a lieu une guerre civile sanglante qui donne le pouvoir au dictateur Franco, qui meurt en 1975 et laisse place à la démocratie (monarchie parlementaire).

 

• Structure sociale : - Densité de population : 91 habitants / km² en 2008.

- Niveau d’urbanisation : 77,54%.

• Mode de consommation : - Degré d’ouverture du pays : 25 %.(cf. annexe 3, 20, 24)

 

5) Facteurs administratifs et réglementaires

- Les accords bilatéraux : La France et l'Espagne sont liées par deux conventions de non double imposition. La convention signée à Madrid le 10 octobre 1995 et entrée en vigueur le 1er juillet 1997, tend à éviter les doubles impositions, et à prévenir l'évasion et la fraude fiscales en matière d'impôts sur le revenu et sur la fortune. La convention signée à Madrid le 8 janvier 1963 et entrée en vigueur le 29 décembre 1963, tend à éviter les doubles impositions et à établir des règles d'assistance administrative réciproque en matière d'impôts sur les revenus et d'impôts sur les successions.

- règlement des litiges :

Tradition juridique romano germanique. Le code Civil est à la base de toutes les autres lois qui complètent ses articles ou y font exception. Les codes sont rédigés d’une manière générale et abstraite, ce qui permet au juge d’interpréter toutes les situations concrètes et d’adapter la loi écrite à l’évolution de la société. (cf. annexe 12)

 

B/ Les potentialités

1) Demande actuelle

• Importance de la population

- Population : 45 451 628 habitants en 2008.

- Croissance démographique : 0,87 % en 2008.

- Taux de natalité : 9.72 naissances / 1000 habitants (est. 2009).

- Taux de mortalité : 9.99 décès / 1,000 population (Juillet 2009 estimation).

- Taux de mortalité infantile : Total: 4,21 décès pour 1000 naissances en 2009).

- Part de la population urbaine : 77,54 %. (cf. annexe 20)

 

• Pyramide des âges :

- Age moyen : 41 ans

- Espérance de vie : hommes : 76,46 ans et femmes : 83,32 ans (2008)

- Indice de fécondité : 1,34 (en 2008).

Vieillissement de la population. D’ici 2050, l’Espagne pourrait figurer parmi les trois pays les plus vieux au monde, derrière le Japon et la Corée du Sud selon les prévisions de l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE). (cf. annexe 20)

 

• Niveau de consommation :

- Revenu / habitants : 26 320 $ (par an et par tête).

- Dépenses d’éducation : 4,2% du PIB (2005)

- Population sous le seuil de pauvreté : 19,8% (2005). (cf. annexe 20)

 

• Religions : - 99% catholiques, 1% autres (cf. annexe 20)

• Population active : - 22,85 millions (est. 2008). (cf. annexe 20)

 

2) Demande potentielle

• L’offre : - Production nationale : Production alimentaire : 102,4 millions de tonnes (2006).

Production industrielle : 108,3 millions de tonnes (2007).

- Exportations de marchandises : 256,7 milliards de $.

- Exportations de services : 129,2 milliards de $.

- Importations de marchandises : 380,2 milliards de $.

- Importations de services : 98,8 milliards de $.

- Répartition des pays qui exportent en Espagne : Allemagne 14,5%, France 11,1%, Italie 7,4%, Chine 6,3%, Royaume Uni 4,6 %, Pays Bas 4,4% (en valeur)

- Place de la France : 2ème donc acceptabilité des produits français.

(cf. annexe 12)

 

C / La prise en compte du risque pays

 

1) Risques politiques

Pour les opérations d’exportation en Espagne les risques politiques sont faibles dans la mesure ou ils sont évalués à 1/7 (ou 1 représente le risque le plus faible) dans la classification Ducroire. (cf. annexe 25)

 

2) Risques commerciaux

Pour les exportations en Espagne les risques commerciaux sont élevés selon la classification Ducroire puisqu’ils sont évalués niveau C (risque le plus élevé). (cf. annexe 25)

Consulter le diagnostic Export de l'Espagne

 

A propos du site Rubriques Partenaires
Copyright Ecoles de commerce Saint Bonnet Web
L'Auteur Partir en stage à l'étranger Nettoyage Lyon
Contact Les études de marché Arborea
Zone membre Le BTS CI Acheter un lien sur le site

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site