L'argumentation cours français

L'argumentation :

La construction de l'argumentation obéie à certaines règles, les unes relevant de la logique et les autres de la rhétorique.

Les différents raisonnements:

-Le raisonnement inductif :
On part de faits particuliers pour conclure sur une vérité générale. Ce raisonnement induit des vérités abstraites sur la base d'expériences et d'observations. Ce type de raisonnement est considéré comme abusif car généraliser une observation à partir d'un cas unique ne prouve rien. Cependant il est très persuasif car en s'appuyant sur un exemple concret, il donne à l'argumentation son poids de réalité.

-Le raisonnement déductif :
On part d'idées générales pour justifier une conclusion particulière. Type de construction dans laquelle chaque affirmation doit amener nécessairement la suivante. Ce type de raisonnement n'est utilisé que dans les textes scientifiques et certains textes philosophiques. Aristote l'a baptisé « syllogisme nécessaire ». Il part d'une vérité générale majeure pour en déduire une vérité particulière : la conclusion. Ex : tous les hommes sont mortels, Socrate est un homme (vérité intermédiaire), donc Socrate est mortel
Base dans les textes littéraires argumentatifs : le mode de déduction que l'on trouve : « syllogisme probable » aussi appelé « enthymème »
Ce raisonnement ne part pas de vérités prouvées mais d'affirmations probables pour obtenir l'adhésion car elle suggère au lecteur que la thèse est objective.

-Le raisonnement concessif :
On commence à accorder de l'intérêt aux arguments adverses pour défendre ensuite plus librement ses propres arguments.

-Le raisonnement par analogie :
On met la réalité dont on parle en parallèle avec une autre réalité plus concrète ou plus connue.

 

La stratégie argumentative :


Quatre stratégies différentes :
-tous les arguments et raisonnements présentés sont en faveur de la thèse soutenue par le locuteur. Ex : apologie, plaidoyer,... Dans ce cas, la thèse est placée en tête du raisonnement et reprise en conclusion.
-Thèse prise dans une controverse dialoguée. Ex : débat, discussion. Dans ce cas, l'exposé de la thèse prend en compte la thèse opposée. Opposer à l'adversaire un contre argument, retourner l'argument contre lui ou encore jouer la concession.
-La polémique. But : disqualifier l'adversaire. Techniques employées : l'ironie pour feindre d'adopter la thèse de l'adversaire pour mieux la détruire en la ridiculisant. Raisonner par l'absurde, enfermer la thèse dans un choix impossible : dilemme.
-L'argumentation de mauvaise foi :
Tautologie = cercle vicieux. Argument ad hominem : qui s'appui sur la personnalité de l'adversaire pour réfuter ses arguments

 

A propos du site Rubriques Partenaires
Copyright Ecoles de commerce Saint Bonnet Web
L'Auteur Partir en stage à l'étranger Nettoyage Lyon
Contact Les études de marché Arborea
Zone membre Le BTS CI Acheter un lien sur le site

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×